jeudi 27 mars 2008

Il court, il court, le Border...

Habituellement, durant les vacances de Pâques, il nous est permis de profiter de quelques rayons de soleil, d'aller se promener, de s'émerveiller devant la nature renaissante... Bref, de prendre un peu de bon temps à l'extérieur...
Cette année, ce ne fut pas du tout le cas... et pour cause, puisqu'il a neigé ! (J'adore l'hiver et la neige, mais sincèrement, j'aimerais bien avoir un peu de soleil... Ça commence réellement à me manquer)... Entre autre, car il y a également eu la grêle, le vent, les tempêtes et bien entendu, la pluie (qui fait d'ailleurs un retour en beauté depuis hier (sic))...

Malgré ce mauvais temps, et parce que je trouvais les paysages enneigés plutôt jolis (comme toujours ^^), j'ai sauté sur l'occasion et ai pris quelques photos de Fidélio alors qu'il s'adonnait à l'une de ses activités favorites, à savoir: courir !

Il a commencé à faire cela très rapidement après son arrivée à la maison (peut-être une à deux semaine(s) après), alors qu'il n'était encore qu'un chiot. Et si, étant petit, il se contentait de courir dans la cour, désormais, il court d'un bout à l'autre du terrain (le jardin a d'ailleurs assez souffert de ses passages répétitifs, puisqu'il a ainsi été désherbé sur toute une bande de pelouse)...

Je n'ai toujours pas compris le but de cette course effrénée à laquelle Fidélio peut se consacrer pendant de longs moments, si ce n'est le besoin qu'il a de se dépenser (comme tous les Border vigoureux et plein d'énergie^^)...
Cependant, si cette activité semble banale, elle n'est pas dénuée de danger pour autant... Elle lui a déjà vallu une petite entorse et quelques blessures aux coussinets (et par la même occasion, quelques jours "d'immobilisation")...

Cette course, se déroule en 3 grandes étapes...
Tout d'abord, le choix de l'objet qu'il va tirer derrière lui (ce jour là, il s'agissait d'un morceau de couverture qu'on lui a laissé pour jouer), qu'il secoue brutalement pendant quelques instants (ou avec lequel il tourne sur lui-même)
Ensuite, tout en continuant à secouer ce même objet, il recule jusque dans un coin de la cour pour y prendre son élan...
Et enfin, lorsqu'il se sent prêt, il court... le plus vite possible, le plus loin possible dans le jardin, tout en ayant dans la gueule, l'objet qu'il avait précédemment "mal-traité". Pour le retour, il fait identiquement le même cinéma ^^ ...


Mais voici donc, quelques photos...




La prise d'élan...















Le début de la course...















Re-prise d'élan... (et ainsi de suite...)













Le résultat: Un Fidélio tout boueux^^ ...













J'en ai fait une petite vidéo également (de très mauvaise qualité... Désolée)...
Histoire de bien comprendre de quoi il s'agit^^...
(le chien que l'on entend aboyer est Gollum, le jeune Labrador chocolat de ma voisine, qui aurait bien rejoint Fidélio pour courir avec lui ^^)

video


0 commentaires: